Excursions post-congrès > 5. Tecto/sédimentation (Dévoluy)

Excursion sédimentologique n°5 - 16 et 17 octobre 2015 => COMPLÈTE

"Convergence et bassins du Pyrénéen à l'Alpin : tectonique et sédimentation en Dévoluy et en Champsaur"

Organisateurs :

Conditions :

Cette excursion engendre un coût supplémentaire de 150€ lors de l'inscription au congrès.

Ce supplément comprend :

  • le transport depuis Chambéry,
  • l'hébergement,
  • la demi-pension,
  • le livret-guide des excursions.

Ce supplément ne comprend pas les déjeuners (pique-nique tiré du sac).

Nombre maximum de participants : 24

Hébergement :
Gîte Valgabondages (Logement dans des chambres deux personnes)
Route de la Station –La Jarjatte
26620 Lus-la-Croix-Haute
Tél. : 04 92 58 52 88

Lieu de départ : Chambéry (Le Manège) - vendredi 16 octobre 8 heures.

Lieu d'arrivée : Grenoble (retour possible à Chambéry en bus) - samedi 17 octobre


Le trajet de l'excursion (format google earth) peut être chargé à l'adresse suivante

https://bfs.ujf-grenoble.fr/files/0a426e6f2c7fb0bca634093c28cd77cc/ASF2015_ExcursionDevoluy.kmz

Programme :

Cette excursion permettra d’observer les relations entre tectonique et sédimentation en contexte de convergence dans l’avant-pays alpin. La première journée se situera entre l’extrémité SE de la plate-forme urgonienne du Vercors (Glandage, col de Grimone) et le versant ouest du massif du Dévoluy (Lus-la-Croix-Haute, vallon de La Jarjatte). Nous pourrons voir une faille normale modérément reprise en contraction au cours de la sédimentation du Sénonien (faille de Glandage), et son équivalent plus déformé vers le bassin (vallon de Clausis, La Jarjatte).

Si le temps le permet, une montée au col de la Croix nous permettra d’avoir une vue d’ensemble de ces structures plicatives précoces tronquées par une paléotopographie sous-marine le long de laquelle s’observent des témoignages d’instabilité (paléopentes, brèches, effondrements et glissements), le tout étant drapé par les calcaires sénoniens.

Ces observations alimenteront une discussion sur les environnements sédimentaires, le moteur des déformations et des instabilités et le contexte géodynamique au Crétacé supérieur, avant la collision Adria-Europe. L’un des affleurements (arrêt 2) permettra d’introduire la deuxième partie de l’excursion, avec une spectaculaire discordance des sédiments paléogènes sur les calcaires crétacés du Dévoluy, discordance représentant l’extrémité du bassin flexural alpin qui sera vu le lendemain.

 Vue panoramique de la façade ouest du massif du Dévoluy

Vue panoramique de la façade ouest du massif du Dévoluy, avec l’Obiou à gauche et le Grand Ferrand à droite. Toute la partie supérieure des reliefs est constituée de calcaires du Crétacé supérieur, reposant en discordance sur le Tithonique-Crétacé inférieur plissé. L’origine de ce plissement et des ablations, en l’absence de toute preuve d’émersion, reste discutée, d’autant qu’ils interviennent bien avant le début de la collision alpine. Une interprétation récente (Michard et al., 2010) fait intervenir des processus gravitaires à grande échelle au pied de la bordure nord du bassin vocontien ; on est aussi amené à envisager le rôle d’une inversion structurale liée à mobilité de la plaque ibérique et de ses dépendances (Provence) sur la structure et la morphologie du bassin, et donc sur le déclenchement d’instabilités sous-marines.En bas à gauche, discordance angulaire et surface d’érosion sous-marine Campanien/Hauterivien, visible de l’arrêt 3 (J1). En bas à droite, paléorelief continental de calcaires crétacés drapé par les calcaires lacustres éocènes (arrêt 2, J1)

L’excursion fera étape au gite de La Jarjatte (chambres doubles, repas pris sur place). En fonction de l’horaire d’arrivée et des souhaits des participants, nous pourrons éventuellement visiter la brasserie artisanale du village.

Après avoir contourné le Dévoluy par le sud, la seconde journée étudiera les différents termes de la ‘trilogie nummulitique’ dans le bassin d’avant-chaîne des grès du Champsaur. Un premier arrêt présentera l’ensemble de la vallée du Champsaur qui entaille le bassin d’avant-chaîne éocène depuis son substratum (socle et Terres Noires jurassiques affectés comme la veille par une déformation anté-sénonienne) jusqu’aux nappes de flysch qui l’ont chevauché à la fin de l’Eocène.

L’essentiel de cette journée se déroulera au pied du Queyrel, à l’extrémité occidentale du bassin. Nous y verrons en particulier les facies détritiques recouvrant la discordance Eocène, les calcaires nummulitiques et les différents faciès des grès volcano-détritiques du Champsaur, y compris leur remobilisation précoce sous forme d’injectites.

La comparaison entre les affleurements recoupés et le panorama depuis le lac de Barbeyroux servira de base à une discussion sur la paléogéographie à l’Eocène, sur les facteurs contrôlant la subsidence, et sur les modalités de l’inversion tectonique qui sera comme la veille replacée dans le cadre géodynamique polyphasé de la convergence alpine.

Panorama du lac de Barbeyroux

Le panorama du lac de Barbeyroux : discordance Eocène, conglomérats rouges, calcaires nummulitiques, marnes à globigérines et grès du Champsaur, le tout plissé et découpé par des chevauchements.

 

Itinéraire et arrêts :

16 octobre : départ 8h de Chambéry. Trajet par Grenoble et le col de la Croix Haute, puis col de Grimone.

  • Premier arrêt à Glandage (26). Marche de 2km (AR) à plat sur route et chemin, pour atteindre un point de vue sur la faille de Glandage vers l'ouest. Cette faille est scellée par le Crétacé supérieur. Discussion sur l’extension à l’Albien, et le début de l’inversion au Turonien-Sénonien avec sédimentation syntectonique et schistosité de dissolution associée à la formation du synclinal au sud de la faille.
  • Vers 12h, possibilité de ravitaillement à l’épicerie de Lus-la-Croix-Haute, puis pique-nique en plein air (si le temps le permet). Sur place, observation de la discordance des calcaires lacustres de l’Eocène sur un paléorelief de calcaires à Rudistes du Campanien-Maastrichtien (photo d’affleurement bord rivière ci-dessus). Première discussion sur l'origine de la lacune K/T dans la région, introduction à la journée 2.
  • Vers 14h30, court trajet en bus vers La Jarjatte, puis randonnée sur sentier caillouteux, raide par endroit, avec dénivelé <300m (1235-1525), soumis aux conditions météo. Nous atteindrons le col de la Croix : Description du panorama du Dévoluy occidental, localisation de la discordance du Crétacé supérieur sur les dépôts antérieurs, Tithonique à Albien, du massif du Dévoluy (photos ci-dessus). Observation des déformations antérieures à la discordance (plis, faille, glissements), et de la paléotopographie sous-marine irrégulière scellée par le Cs. Présentation d’une restauration des structures, discussion sur l’origine de ces phénomènes (en cas de météo exécrable, cette randonnée sera remplacée par des présentations au gite).
  • Vers 17h30, retour aux bus puis à La Jarjatte, vue du panorama des Aiguilles de Lus. En fonction de l’horaire et des souhaits des participants, possibilité de visiter la brasserie artisanale du village. Repas au gite Valgabondages et hébergement en chambres doubles.

 

17 octobre : départ 8h30 du gite de la Jarjatte. Trajet en bus vers Veynes, Gap et le col Bayard.

  • Arrêt à Laye et panorama d’ensemble du Champsaur. Le socle hercynien du sud des Massifs dauphinois et sa couverture mésozoïque sont recouverts par la série nummulitique discordante et transgressive, et plus au sud la vallée du Drac et les nappes de l’Embrunais.
  • Possibilité de ravitaillement à St Bonnet en Champsaur.
  • Court trajet en bus, puis départ pour un circuit pédestre (à peu près 5 km, 400 m de dénivelé, dont 300 m hors sentier : prévoir l’équipement tout terrain, en particulier les chaussures).  Coupe du bassin flexural paléogène alpin, avec la base de la série Nummulitique (conglomérats – calcaires – marnes), injectites dans la base des grès, et les différents facies des grès volcano-détritiques du Champsaur.
  • Au retour, panorama du rocher de Barbeyroux : paléotopographie lors de la transgression nummulitique, contrôle de l’inversion du bassin par sa géométrie et sa lithologie.
  • Retour en bus à Grenoble vers 17h30, possibilité de retour à Chambéry sur demande.
Personnes connectées : 2